1888 - La naissance du pneu

L´Ecossais John Dunlop inventa le premier utilisable pneu avec chambre à air. Depuis des années, l´on se bat dans ce milieu encore récent de l´histoire de l´automobiles pour plus de confort et sécurité. Dunlop a réussi à remplacer les raccords en métal des pneus en bois par des tuyaux remplis d´air. Les tuyaux furent bandagés et étaient composés de très gros caoutchoucs. Ils devaient soutenir une extrême pression remplie de plus de 10 bar.

De là se développa le classique" Wulstreifen" ,pneu pour jantes à talons.. La particularité de ce pneu pour jantes à talon se compose de côté "Wulstzehen" de la valve laquelle est accrochée dans le talon de la jante ouvert vers l´intérieur. Par ce système et une pression à air très importante d´un minimum de 3 bar dans la chambre, qui plaque le pneu contre la jante qui stabilise le tout. Sous le perfectionnisme permanent de la qualité , le pneu pour jantes à talons trouva en Europe, jusqu´au années 1920 presque sur tous les véhicules à moteur , leurs utilisations.

1890 - Le pneu Straight Side

Aux USA se développe parallèlement au pneu pour jantes à talons le " Straightside pneu". Celui-ci est le concurrent du plus tard succédé pneu radial. Le "Wulst" ne s´accroche plus à la jante, mais se trouve sur la ligne droite de la jante de corne. Pour la première fois, une corde en acier renforce dans le " Wulst" le pneu. Mais ce système ne s´imposa pas en Europe.

1918 - Le pneu devient noir

Le développement avanca rapidement, mais seulement en 1918 fût terminé ,par les frères Michelin ,par leur engagement venu a bout , la fabrication. Cet  élément abouti à la  typique couleur noir d´aujourd´hui , en plus,  elle prolonge énormément la durée de vie des pneus. Parallèlement , des fils en coton bien disposés, des soi-disant semelles en textile  en prennent soin pour une plus haute stabilité avec un faible réchauffement.

1920 - Les pneus à flanc blanc se mettent à la mode

Après que les pneus sont devenus de plus en plus fiables, remplissant leurs fonctions, l´on commence ,pour une image plus optimal  du véhicule, le flanc blanc. Parallèlement, disparait le "Wulst" en crochet et est remplacé par un tressage de fil de fer. Ce genre de construction comprend jusqu´à aujourd´hui, le standard.

1930 - Le pneu diagonal remplace les intercalaires de tissu

Afin que le confort et la sécurité de panne s´améliorent, l´on met des intercalaires de cordage dans un angle de 45° l´une au-dessus  de l´autre, en croix, ce qui révolutionne la stabilité des pneus. L´on remplace les fils de coton par des fils en nylon plus stables et plus flexibles.

1946 - Les pneus radiaux posèrent un miliaire dans l´histoire

Michelin développa le premier radial du monde. Les fils de fer tressés sont remplacés par des ceintures en textile. Jusqu´à aujourd´hui l´on se sert de ce genre de procédé  pour donner un maximum de confort, sécurité et vitesse.

1968 - Les pneus à profile bas conquirent le marché

L´entreprise BMW construit , pour la première fois, cette année là , un pneu Pirelli avec un 70 ème de diamètre . La toujours plus haute performance des véhicules résultait  une plus grande vitesse  qui par conséquence demanda une baisse de volume.  Par la diminution  de" Seitenwalgung" l´on peut atteindre une plus grande stabilité de conduite. En plus, la qualité de confort des pneus de plus en plus moindre et châssis approprié, améliora  la conduite , surtout sur tous genres de routes.

1975 - Avec le TRX- pneu radial débute une nouvelle période technique du pneu lle période pour la tecnique du pneu

Pneus et jantes sont  développés ensemble et spécialement  approprié pour chaque besoin. Ce nouveau pneu en uni deux, à jusque là, une exigence opposé: le souhait d´un plus grand confort de conduite et l´exigence pour une plus haute direction assistée. La mensuration suit en système métrique, ce qui résulte que la jante n´est pas compatible sur les pneus à pouces.

2003 - Le pneu comme produit High-Tech

Le développement progresse à grande allure. Des vitesses de plus de 300km/h ne posent pour les produits d´aujourd´hui plus de barrière. L´utilisation de différents mélanges de caoutchoucs donne la possibilité de garder la même stabilité par toutes conditions de température. Un maximum  de sécurité de panne met  en évidence pour le comportement adéquate  de l´aquaplaning, plus aucun automobiliste voudrait s´en privé.